LA FAUNE SUISSE DANS TOUTE SA SPLENDEUR

2018 01 07 20180107 cerfs 048 b

LA PHOTOGRAPHIE : DE LA PASSION JUSQU'A LA FOLIE...

La nature, les montagnes, les forêts sont mon refuge, là où je me ressource et reprends contact avec mes racines. J'ai toujours aimer côtoyer les animaux sauvages, surtout le cerf à qui je voue une véritable adoration depuis que je suis haute comme 3 pommes ! J'ai passé beaucoup de temps à observer la faune, en particulier les ongulés et cervidés, au Parc National Suisse mais aussi partout où mes randonnées me menaient. La lecture de nombreux ouvrages m'a également aidé à approfondir mes connaissances en la matière, nécessaires pour ensuite pouvoir approcher la faune plus intimement. J'ai commencé la photographie sur le tard, en août 2014, sans aucune base mais je tiens à partager mes premiers pas. Les photos ont été prises dans mes coins de paradis en Suisse, des endroits magnifiques où la faune y est en grand nombre. Des heures de marche, d'affût et des techniques de sioux pour réussir à les photographier sans les déranger. Des émotions fortes, surprenantes qui ont transformé ce loisir en passion à vie ! Je ne remercierai jamais assez mes grands-parents de m'avoir enseigné l'amour de la nature mais aussi toutes les personnes qui m'ont prodigué des conseils et qui continuent, aujourd'hui encore, à me soutenir !

Le maître mot pour moi est le respect. De la nature, de l'animal et des autres intervenants. J'essaie de toujours arriver avant l'animal et de repartir après son départ afin d'éviter les dérangements inutiles. Les heures d'affût se comptent par centaines chaque année, par tous les temps. Il n'y a qu'en hiver que je stoppe quasi toute activité afin de laisser les animaux tranquilles dans leur refuge hivernal. Je rappelle que chaque course durant cette saison occasionne des pertes d'énergie et creuse dans les réserves des animaux. Cela peut avoir des conséquences fâcheuses voire même mortelles, l'épuisement conduisant à la mort par grand froid.

Je tiens à préciser également que je suis POUR une faune variée, 100% naturelle et la présence de toute espèce vivante dont les prédateurs. Je défends le droit de chaque espèce à vivre librement et je condamne fermement tout acte de braconnage ! L'être humain doit rester humble en approfondissant ses connaissances chaque jour que Dieu fait et en respectant tout ce qui l'entoure. Mais surtout en apprenant à cohabiter avec tous les animaux sans massacrer ceux qui le dérangent ou lui semblent inutiles pour accroître son profit ou son confort ! Ce petit proverbe amérindien devrait occuper les esprits de chaque être humain, selon ce que nous souhaitons léguer aux générations futures : 

"La terre n'est pas un don de nos parents. Ce sont nos enfants qui nous la prêtent..."

Mimi Isasam2017 
Ma fille avec une copine fort gourmande  -  Petit cours de photographie avec mon fils
 

Niveau matériel, je travaillais, jusqu'en septembre 2015, avec un objectif Sigma 50-500 1:4-6.3 D APO HSM monté sur un Nikon D5300. Désormais, j'ai investi dans du nouveau matériel : objectifs Sigma 120-300 F2.8 Sport et Nikon 500mm F4, montés sur les Nikon D800 et D500. Ce n'est certes pas un matériel de professionnel mais il permet tout de même de me rapprocher suffisamment de mes sujets afin d'obtenir de belles photos sans les perturber. Je précise également que, jusqu'à mi 2016, je ne travaillais avec aucun programme informatique de post-traitement. Désormais, je travaille avec Photoshop CC2015, essentiellement pour le cadrage, le contraste et la netteté.

Je souhaiterais, au passage, adresser un petit message à toutes les personnes qui souhaitent observer des animaux sauvages : il y a beaucoup de paramètres à connaître mais aussi à respecter pour réussir à approcher un animal sauvage sans l'effrayer ou le faire fuir. La meilleure façon reste l'utilisation de jumelles ou longue-vue, en se tenant à distance respectable de l'animal. Pour l'immense majorité des photos présentes sur ce blog, l'affût a été la méthode utilisée. Je reste des heures assise dans un affût de fortune, camouflée intégralement, en attente de l'animal. Nombre sont les fois où je suis rentrée sans rien voir ni photographier. Mais avec la grande satisfaction de n'avoir aucunement dérangé mes amis à poils et à plumes. En sortant des sentiers pédestres, en naviguant sur les pâturages ou en rentrant dans une forêt en entendant un cerf bramer, vous n'obtiendrez aucune photo ni observation mais causerez, à n'en pas douter, de belles frayeurs aux animaux sauvages. En risquant, à certaines périodes sensibles, de les pousser sur des zones de chasse (où leur vie s'arrêtera nette...) ou en perturbant leur reproduction. Nous avons tous un rôle à jouer dans la préservation de notre belle nature en nous comportant de manière responsable, respectueuse et en tolérant la présence de chaque espèce vivante. 

Je vous laisse également découvrir ma participation à une rubrique sur le site internet "GreenValais". Elle est composée de récits et d'articles concernant la faune suisse :

http://www.green-valais.ch/fr/regards-accueil.html

 

Isa 2 Isa 1 Isa 3 Isa aout 2017 Isa2018 Isa 4


ATTENTION : TOUTES LES PHOTOS SUR CE BLOG SONT MA PROPRIETE EXCLUSIVE ! ELLES NE SONT PAS LIBRES DE DROIT ET NE DOIVENT PAS ETRE COPIEES OU PUBLIEES SANS MON AUTORISATION (COPYRIGHT IG PHOTOGRAPHY).