Cerfs

2018 01 07 20180107 cerfs 035 b

Le cerf, ma passion depuis toujours. Le roi des forêts qui envoûte les foules en septembre/octobre avec son brame profond. Un animal possédant une ouïe et un odorat très développés qui le rendent difficile à photographier. Je le surnomme  affectueusement "le fantôme des forêts".
Un vrai trophée pour les photographes animaliers. Le mâle porte des bois impressionants, pesant jusqu'à 2-3 kg. En comptant les cors des bois, on juge du prestige de l'animal mais cela ne donne aucune indication sur son âge, contrairement à ce que beaucoup pensent. Les femelles, appelées biches, n'ont pas de bois mais possèdent, elles aussi, une force musculaire hors du commun et un museau plus allongé que les chevrettes. Elles vivent en hardes composées de faons et daguets la plupart de l'année et sont rejointes par les mâles en septembre pour le rut. Les combats des cerfs sont très impressionnants mais rarement mortels. Le brame est maintenant réputé et attire beaucoup de touristes, envoûtés par ce chant d'amour. Pour mieux l'observer, il est vital de se maintenir à une grande distance et de se munir de jumelles/longue-vue. En effet, les intrusions de curieux perturbent la reproduction et font alors fuir la harde. Le cerf est un animal demandant des heures et des heures d'affût, immobile et fortement camouflé. Oubliez donc de l'immortaliser en selfie comme le bouquetin !

Pour le brame 2016, je me suis lancé le défit un peu fou de le photographier dans son milieu naturel : la forêt. La chasse et l'afflux de touristes ayant modifiés son comportement, il se terre de plus en plus souvent dans les sapins et mélèzes, ne sortant à découvert qu'une fois la nuit tombée. J'ai donc dû batailler avec les multiples obstacles qui composent les forêts : arbres, troncs, herbes, branches, cailloux, rochers etc. Le tout avec une grosse proximité puisqu'il me passait souvent devant à moins de 25m. Pas facile de cadrer un animal de 150-200kg avec des bois impressionnants avec tous ces paramètres. Mais les émotions furent au rendez-vous et ont contribué à alimenter encore plus ma dévorante passion pour lui ! 

Automne 2017 - suite à de sérieux soucis de santé, je n'ai, malheureusement, pas pu suivre le brame du cerf tel que je l'aurais souhaité. Impossible de partir à la conquête de mes coins reculés précédemment choisis, le résultat est donc sans appel : seule une dizaine de photos furent prises. 2018 sera certainement une meilleure cuvée, je m'y prépare déjà maintenant...

 

  • BRAME 2018
    BRAME 2018
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
    La photo que je souhaitais ardemment faire, cerf sous la 1ère neige automnale
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
    The poor landsome deer, walking away...
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
    10 cors sur fond de mélèzes
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
    Superbe 10 cors
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
    500mm trooop près...
  • BRAME 2018
    BRAME 2018
    La biche célibataire et son faon
  • Août 2018
    Août 2018
    10 cors pris au 500mm, à 15m
  • Août 2018
    Août 2018
  • Août 2018
    Août 2018
    10 cors après l'averse
  • Juillet 2018
    Juillet 2018
    14 cors impair
  • Juillet 2018
    Juillet 2018
    La sieste du 14 cors impair, sous la canicule
  • Juillet 2018
    Juillet 2018
    14 cors impair
  • Juillet 2018
    Juillet 2018
    6 cors
  • Juillet 2018
    Juillet 2018
    6 cors
  • Juillet 2018
    Juillet 2018
    6 cors
  • Juin 2018
    Juin 2018
    Mâle en velours
  • Juin 2018
    Juin 2018
    Mâle en velours, mauvaise luminosité à 21h30...
  • Juin 2018
    Juin 2018
    New generation..
  • Juin 2018
    Juin 2018
    New generation..
  • Juin 2018
    Juin 2018
    Biche & faon
  • Mai 2018
    Mai 2018
  • Mai 2018
    Mai 2018
    Cerf en velours, qualité bof mais superbe décor...
  • Mai 2018
    Mai 2018
    Cerf en velours, qualité bof mais superbe décor...
  • Mai 2018
    Mai 2018
    Faon à la "nurserie"
  • Mai 2018
    Mai 2018
  • Mai 2018
    Mai 2018
    Biche en mue
  • Mai 2018
    Mai 2018
    1,2,3 soleil !